Prise en charge

Les 3 sites de l’Institut de Cancérologie de Bourgogne sont organisés de la même façon.
Prise en chagrge patients cancer

 

Vos principaux interlocuteurs

– La secrétaire médicale

2016-01-18-CORP-Dijon (141)Elle joue un rôle d’accueil dans le parcours de soins du patient. En relation permanente avec le médecin de l’Institut, elle recueille les informations médicales et administratives nécessaires à la prise en charge du patient et coordonne tous les rendez-vous médicaux.

En relation avec les autres membres de l’équipe elle saura vous guider et vous renseigner pendant votre traitement.

 

– Le médecin

2016-01-21-CORP-Chalon (68)Vous pourrez avoir affaire à un oncologue médical ou un oncologue radiothérapeute.
Ces médecins, spécialisés dans le traitement des cancers, assurent votre prise en charge médicale et votre suivi.
Ils vous reçoivent régulièrement en consultation tout au long du traitement qui aura été défini (et dès que vous en faites la demande), et vous suivront après la fin du traitement. Ils sont à votre écoute.
Ils tiennent votre médecin traitant au courant de l’évolution de votre état de santé et des traitements qui vous sont administrés.

– Le coordinateur

2016-01-21-CORP-Chalon (55)Ce membre de l’équipe paramédicale organise tous les rendez-vous de traitement et coordonne ceux-ci avec vos autres rendez-vous médicaux (rendez-vous de scanner, d’IRM, de scintigraphie etc).
Les impératifs médicaux doivent lui être communiqués au plus tôt afin qu’il puisse coordonner au mieux l’ensemble de vos rendez-vous, en connaissance de cause.

Seules les contraintes médicales seront prises en compte.
Les contraintes personnelles ne pourront être prises en compte que dans la mesure du possible (patient qui poursuit son activité professionnelle pendant le traitement par exemple).

En fonction de la nature de traitement, différents professionnels peuvent ensuite intervenir.

– L’attachée de Recherche Clinique

L’ARC (attachée de recherche clinique) assure le suivi scientifique et administratif des essais cliniques. Vous pourrez la rencontrer lors du recueil de données vous concernant dans le cadre d’un essai thérapeutique.

► Les acteurs de chimiothérapie

 – Le pharmacien et les préparateurs en pharmacie

Le pharmacien a la responsabilité de la fabrication de vos médicaments de chimiothérapie. Avec les préparateurs, il réalise la préparation de chaque poche de médicament conformément à la prescription de l’oncologue.
Il s’assure également de la conformité des protocoles mis en œuvre, et valident la traçabilité de cette production selon les normes en vigueur.

 – Les infirmières de chimiothérapie

Ce sont elles qui sont chargées de l’administration de votre traitement de chimiothérapie et de votre surveillance pendant celui-ci. Vous pouvez les solliciter à tout moment.

► Les acteurs de radiothérapie ou curiethérapie

 – Les manipulateurs en radiothérapie

2016-01-21-CORP-Chalon (14)Les manipulateurs réalisent de votre traitement de radiothérapie. Interlocuteurs privilégiés des patients, ils sont à votre écoute à tout moment et savent au mieux vous conseiller.
N’hésitez pas à les solliciter pour toute interrogation concernant votre traitement.

 – L’équipe de Physique : les physiciens, dosimétristes, et techniciens de physique

Ils réalisent, suite à la prescription du médecin et en étroite collaboration avec lui, l’ensemble des calculs (dosimétrie) nécessaires au déroulement d’un traitement de radiothérapie ou de curiethérapie.
2016-01-18-CORP-Dijon (106)
La dosimétrie vise à délivrer la dose (de rayons) prescrite par le médecin-radiothérapeute à la zone traitée, tout en épargnant les organes sains alentours.
Une fois ces calculs réalisés, ils les transmettent aux ordinateurs pilotant les appareils de traitement (accélérateurs de particules ou projecteur de sources).

Ils réalisent également l’ensemble des contrôles qualités des appareils de traitement de manière à en assurer la fiabilité et garantir la sécurité des patients.

► Les acteurs transversaux

 – La responsable Qualité Gestion des Risques

Conscient de la nécessité d’améliorer sans cesse ses pratiques, l’Institut de Cancérologie de Bourgogne s’est doté depuis plusieurs années d’une responsable Qualité Gestion des Risques.

Cette personne intervient sur l’ensemble des sites de l’Institut, et :

– Rend compte à la Direction de l’Institut du fonctionnement des organisations en place et des actions d’amélioration en cours.
– Suit l’évolution des réglementations applicables et veille à leur mise en place stricte en interne
– Travaille notamment sur des analyses de risque a priori, afin d’anticiper les éventuels risques qui pourraient survenir, et mettre en place les actions préventives nécessaires.
– Sensibilise l’ensemble du personnel aux souhaits des patients, à la réglementation et aux consignes de la Direction afin que les exigences de Qualité et Sécurité soient appliquées à tous les niveaux.

 – La PCR

2016-01-21-CORP-Chalon (89)La Personne Compétente en Radioprotection, (PCR) est au cœur du dispositif de radioprotection.
Elle a notamment pour missions de réaliser les contrôles et actions nécessaires pour s’assurer que les sources de rayonnements (utilisées dans le traitement par radiothérapie ou curiethérapie) sont stockées et utilisées de façon satisfaisante et n’engendrent aucun risque pour les personnes travaillant ou se trouvant à proximité de ces sources (exemples : murs suffisamment épais, accès réglementé…).
Elle assure le suivi dosimétrique de l’ensemble du personnel travaillant directement avec les rayons ionisants.

 – Le Responsable informatique

Les processus de prise en charge et de soins font de plus en plus appel à des systèmes informatisés de traitement et de contrôle des données, afin de limiter l’intervention humaine et automatiser au maximum les taches.

Face à cette réalité et à notre géographie multi-sites au niveau régional, la Direction de l’Institut a souhaité se doter depuis plusieurs années et en interne d’un responsable Informatique afin d’assurer la gestion et la maintenance du système informatique dans son ensemble, et permettre ainsi une grande réactivité.

Le responsable informatique est en charge de la sécurité des données et du bon fonctionnement du parc informatique, dont l’architecture est complexe et adaptée à notre activité.

Un système informatique développé est désormais indissociable de la bonne marche des prises en charge patients : gestion des données administratives lors de la constitution du dossier patient, prescription et validation des traitements, réalisation des traitements.

Les systèmes informatique en place sur les 3 centres de l’Institut permettent de sécuriser chaque étape du parcours de soins du patient, depuis son accueil jusqu’à son suivi post-thérapeutique.
Les données du patient et de son traitement sont enregistrées de façon sécurisée et confidentielle, et sont accessibles uniquement aux professionnels autorisés de l’Institut.
L’outil informatique permet de réaliser la mise en place des traitements de radiothérapie (calcul de dose, balistique des faisceaux d’irradiation…) avec une grande précision.
L’ensemble des paramètres du traitement est validé par les médecins et les physiciens médicaux, avant transfert automatique vers les appareils de traitement, où ils seront utilisés quotidiennement de façon reproductible et fiable, en limitant les interventions humaines sur les données sensibles.

 – L’équipe d’hospitalisation

Lorsque nécessaire, le médecin peut demander l’hospitalisation du patient.
Il s’agit de prendre en charge dans les meilleures conditions.

Pour rendre ce moment plus humain, une équipe dédiée est à votre écoute.
Elle comprend des médecins présents au quotidien auprès du patient et de son entourage, des infirmières et des aide-soignantes. Le médecin du service d’hospitalisation joue un rôle primordial dans la concertation et la communication avec les autres professionnels de santé (oncologue ou radiothérapeute référent, médecin traitant, médecins spécialistes…).
Dans cet environnement, le patient pourra bénéficier de soins complémentaires avec notamment la présence d’onco-psychologues, d’une équipe de kinésithérapeutes.

L’équipe aide le patient à organiser son retour à domicile, par la mise en relation avec les organismes adéquats ou les établissements de soins de suite.

Scroll Up