Les cancers

Le cancer se développe lorsque certaines cellules de l’organisme se multiplient de façon anarchique, d’abord au stade d’un organe, puis en l’absence de traitement, au tissu avoisinant.

Dans un stade encore plus avancé de la maladie, elle prolifère à distance via le sang et la lymphe et des métastases se développent.

Développement du cancer

Les organismes vivants sont constitués de milliards de cellules qui au cours de leur développement remplissent une fonction puis finissent par mourir de façon programmée. Chaque cellule contient dans son noyau 23 paires de chromosomes qui constituent le patrimoine génétique de chaque individu. Ces chromosomes sont constitués de protéines et d’une molécule d’ADN sous forme de deux brins enroulés en hélice. En fonctionnement normal, la cellule se divise pour donner naissance à deux cellules filles identiques. Ce phénomène repose sur la scission des deux brins d’ADN contenus dans le noyau des cellules. Des anomalies peuvent survenir au cours de ce cycle cellulaire, qui, si elles ne sont pas détectées et corrigées par les cellules elles-mêmes, s’accumulent et finissent par former un phénomène de cancérisation. On parle de mutations génétiques qui surviennent au moment de la duplication de l’ADN.

En résumé, une lésion majeure au niveau de l’ADN provoque une transformation de la cellule, qui se développe et prolifère et finit par former un groupe de cellules transformées. Ces cellules perdent ensuite leur « identité » liée au tissu auquel elles appartiennent et deviennent des cellules cancéreuses. Cette transformation des cellules peut prendre de nombreuses années et, si le système immunitaire de l’organisme ne remplit pas son rôle de défense, le cancer se développe.

Etapes et stades du cancer

En l’absence de tout traitement, la maladie débute par une lésion pré-cancéreuse, qui forme ensuite une tumeur de petite taille, qui grossit pour envahir les tissus voisins. Les métastases apparaissent ensuite lorsque la maladie se développe à distance aux autres organes. On décrit généralement 4 stades d’évolution de la maladie en fonction de son extension et du volume de la tumeur.

Facteurs de risques

La survenue d’un cancer provient souvent de la concordance de plusieurs facteurs parmi lesquels on peut citer :
Facteurs externes :
→ Les virus
→ Les bactéries
→ De mauvaises conditions environnementales
→ Un mode de vie dégradé : abus de tabac, d’alcool, d’exposition au soleil

Facteurs internes :
→ Age
→ Hérédité
→ Prédisposition génétique au cancer

Classification des cancers

Selon la nature du tissu dans lequel se développe le cancer, on en distingue plusieurs types :

Les carcinomes : ils se développent à partir d’un épithélium c’est-à-dire d’un tissu recouvrant la surface externe et les cavités internes de l’organisme.
Les sarcomes : ils se développent à partir d’un tissu de support comme les os, la graisse, les muscles.
Les cancers hématopoïétiques : dans ce cas, c’est le sang ou les organes lymphoïdes qui sont affectés.

La majorité des cancers sont des tumeurs solides mais les cellules sanguines présentes dans le sang ou la moelle osseuse peuvent également être atteintes par le cancer.

L’étude anatomo-pathologique permet de définir quel est le type de cancer. Elle est effectuée après l’ablation de fragments de tissus prélevés sur la tumeur au cours de l’intervention chirurgicale ou lors de biopsie. Elle permet de définir la meilleure stratégie de traitement adaptée à la spécificité de chaque cancer.

Scroll Up